photo nathalie.png

Comment ne pas se mettre son ado ... à dos ?

Comment ne pas se mettre son ado à dos ?

Votre autorité légitime de parents est chahutée, les limites jusqu’ici installées vacillent !

Vous voici désormais sur un terrain miné de confrontations, de négociations incessantes, incongrues voire contradictoires.

Au-delà des changements physiologiques de votre enfant devenu grand vous avez le sentiment de ne plus le connaitre, vous vous sentez déstabilisés.

Oui vous avez tout lu ou presque sur ces adolescents ingrats connectés désormais à tous les réseaux sauf au votre.

Oui famille, amis, collègues sauront poser les étiquettes sur les symptômes que vous décrivez en diagnostiquant la « crise de l’adolescence » et en vous racontant des anecdotes plus anxiogènes les unes que les autres.

Oui vous vous êtes dit « ça lui passera avant que ça me prenne » d’autres ont bien survécus …

Mais tout cela suffit-il à vous rassurer, à chasser ce sentiment de culpabilité qui vous étreint, à vous dédouaner de toute responsabilité sur son avenir ?

Alors comment redonner du sens à vos relations ?

Comment accepter les changements de priorités de votre adolescent à priori à vos dépends ?

Comment concevoir que son besoin d’indépendance passe par la confrontation ?

Comment comprendre que les enjeux de sa construction identitaire supposent que vous acceptiez qu’il vive ses propres expériences et les risques associés ?

L’approche du coach est singulière, coupée des étiquetages, des préjugés, et des a prioris contre productifs

Elle consiste par son extériorité, sa bienveillance dans une première phase exploratoire à recueillir toutes les informations contextuelles, les perceptions, les émotions en lien avec la situation familiale.

L’approche familiale, parentale ou individuelle vise à encourager la réflexion sur soi sans culpabilisation, l’identification des freins et surtout des ressources pour faire émerger vos propres solutions celles qui vous conviennent à vous et les chemins pour y parvenir.  

Partager